Voici des aliments à consommer pour combattre la dépression

Il y a plusieurs choses qui peuvent aider à lutter contre la dépression: le sport, la thérapie et l'alimentation! Voici quelques aliments à consommer pour améliorer votre humeur.

23

Malgré ce qu’on serait porté à penser, une grosse partie de la population souffre de dépression. On peut évidemment lutter contre cette maladie à l’aide d’une médication adaptée et de séances de thérapies. Certes, le sport et l’alimentation peuvent également nous aider à combattre la dépression. Voici quelques aliments à consommer pour améliorer votre bien-être.

1. Poisson

c1.staticflickr.com

Selon un article sur WebMD, des chercheurs ont découvert que les acides gras polyinsaturés oméga-3 aident à stabiliser l’humeur. Une étude récente menée en Nouvelle-Zélande a révélé que la consommation de poisson était liée à une meilleure santé mentale. Les acides gras oméga-3 sont connus pour établir des connexions dans le cerveau et renforcer les sites récepteurs des neurotransmetteurs. Il en résulte une augmentation de la production de sérotonine qui stimule l’humeur. Optez pour des poissons gras comme le saumon, les anchois, les sardines et le thon.

2. Noix

La Tournée des saveurs

Particulièrement riches en nutriments, les noix contiennent une variété de macronutriments connus depuis longtemps pour être essentiels à la santé mentale. Selon Psychology Today, les nutriments qui figurent en tête de liste sont «la vitamine B folate et l’acide aminé tyrosine, un précurseur du neurotransmetteur dopamine. Et puis il y a le magnésium, qui contribue à de nombreuses enzymes qui alimentent l’intense activité métabolique du cerveau.» Les noix sont en tête de liste des aliments qui contiennent le plus d’oméga-3 par portion. De plus, les noix sont une collation facile à transporter et à grignoter sur le pouce, et leur haute teneur en protéines vous aidera à maintenir un taux de sucre équilibré entre les repas.

3. Bœuf nourri à l’herbe

upload.wikimedia.org

Un article paru dans Psychology Today a longuement examiné les avantages du bœuf nourri à l’herbe par rapport aux autres types de bœuf offerts sur le marché. «Lorsque les vaches mangent des plantes vertes comme l’herbe, elles accumulent également des acides gras sains dans leur tissu musculaire de la même façon que les poissons le font.» «Le problème, c’est que la plupart de la viande et du poulet que nous mangeons proviennent d’animaux qui sont nourris de céréales, de maïs et de soja génétiquement modifié. Quand les animaux de l’élevage sont nourris avec ces céréales, ce maïs et ce soja, ils ne collectent pas ces mêmes graisses saines insaturées dans leur tissu musculaire, mais plutôt des graisses plus saturées et malsaines.» Ne faites pas l’erreur courante d’associer les étiquettes «sans antibiotiques» et «naturel» à «nourri à l’herbe». Bien qu’il soit certainement meilleur que la majorité du bœuf vendu qui contient des antibiotiques (70 % de tous les antibiotiques utilisés dans le monde sont utilisés pour accélérer la croissance du bétail !), le profil des acides gras n’offrira tout simplement pas les mêmes avantages cérébraux que le bœuf nourri d’herbe.

4. Avocats

c1.staticflickr.com

Selon Medical News Today, l’avocat est une source d’énergie nutritionnelle qui peut aider à combattre le cancer, à améliorer la digestion, à garder le cœur en santé et à combattre la dépression. «Les aliments contenant des niveaux élevés de folate peuvent aider à réduire le risque de dépression parce que le folate aide à prévenir l’accumulation d’homocystéine, une substance qui peut nuire à la circulation et à l’apport d’éléments nutritifs au cerveau.» «L’excès d’homocystéine peut aussi interférer avec la production de sérotonine, de dopamine et de norépinéphrine, qui régulent l’humeur, le sommeil et l’appétit.»

5. Grains entiers

Ricardo

Les glucides sont souvent liés à la sérotonine, une substance chimique du cerveau. Il n’est donc pas surprenant que manger des glucides puisse nous rendre plus heureux en un rien de temps. Les grains entiers (aussi appelés «glucides complexes») sont cependant la chose importante à retenir, si l’objectif est de lutter contre la dépression. Une étude menée en 2015 auprès de 70 000 femmes ménopausées a révélé que la consommation accrue de grains entiers était associée à des taux de dépression plus faibles. D’autre part, la consommation de céréales raffinées comme la farine blanche était corrélée à des taux plus élevés de dépression.

6. Bleuets

upload.wikimedia.org

La science nous montre que les bleuets sont l’un des plus puissants stimulants nutritionnels de l’humeur et qu’ils peuvent aussi aider à prévenir la démence. En fait, en 2016, une étude a révélé que la consommation de bleuets aidait à réduire les facteurs génétiques et biochimiques à l’origine de la dépression et des tendances suicidaires liées au syndrome de stress post-traumatique (SSPT). «Nous devons mener un essai clinique chez des personnes pour être certains que cela fonctionne, mais d’après nos études sur des modèles animaux, il est prouvé que les bleuets peuvent aider à atténuer certains des problèmes associés au SSPT», a déclaré Joseph Francis, Ph.D., le professeur Everett D. Besch de médecine vétérinaire à la Louisiana State University School of Veterinary Medicine et auteur principal de cette étude.

7. Légumes verts

c1.staticflickr.com

De nombreuses études nous ont montré que la consommation de légumes aide à améliorer l’humeur et à stabiliser la glycémie. Pourquoi ? Very Well Mind rapporte que les légumes verts feuillus sont de bonnes sources d’ALA (acide alpha linolénique), l’un des acides gras oméga-3 importants. Les meilleurs à essayer? Les choux de Bruxelles, les épinards, le chou frisé et le cresson. D’autres éléments nutritifs puissants comme les fibres et le folate font aussi des légumes-feuilles foncés un choix judicieux lorsqu’il s’agit d’aliments qui aident à améliorer l’humeur.

8. Chocolat noir

c1.staticflickr.com

Un article paru dans University Health News se vante que manger des portions modérées de chocolat qui contient au moins 70 % de cacao peut avoir un impact énorme sur l’humeur. «Il a été démontré que le chocolat améliore les symptômes de dépression et d’anxiété et qu’il aide à renforcer les sentiments de calme et de contentement», a rapporté UHN. Les bienfaits du cacao pour la santé vont au-delà de l’humeur. Le cacao contient deux types de flavonoïdes – les flavanols et les flavonols – des antioxydants d’origine végétale qui aident à réduire l’inflammation associée aux problèmes cardiovasculaires. Vous avez donc avantage à consommer ce délicieux aliment!

Avertissement: La science a prouvé que les aliments peuvent aider à améliorer l’humeur, mais si vous croyez souffrir d’une dépression clinique, consultez votre médecin.