20 endroits où vous ne devriez jamais nager

Aller à la plage est une activité très plaisante, nul doute là-dessus. Ce ne sont pas toutes les plages cependant qui sont sécuritaires. Voici quelques endroits à éviter.

6292

Aller à la plage est le plan d’évasion extrêmement populaire. Rien de tel que le soleil, le sable, un groupe d’amis et quelques boissons alcoolisées pour s’amuser. Cependant, choisir la bonne plage n’est pas toujours évident. Chaque plage est unique et propose des choses intéressantes à voir aux personnes qui s’y aventurent. Certes, les plages peuvent toutefois être dangereuses à cause de certaines de leurs caractéristiques. Grottes cachées, courants forts, requins et méduses ne sont que quelques-unes des menaces qui guettent les plages les plus populaires du monde. Voici quelques-unes des plages les plus dangereuses au monde où vous ne devriez jamais aller vous baigner…

1. La Réunion – France

L’île de la Réunion est située à l’est de Madagascar. Cette île tropicale est connue pour ses nombreux avantages pour les surfeurs. Cependant, cette zone est aussi le foyer des requins qui s’attaquent souvent aux humains. Un nombre accru d’attaques de requins a fait huit morts à ce jour. Vingt attaques de requins ont eu lieu depuis 2011. L’une des attaques les plus connues a été celle d’un garçon de 13 ans qui a succombé à ses blessures. La dernière attaque de requin, qui a entraîné la mort d’un surfeur, a eu lieu en février 2017.

2. Île Fraser – Australie

Cette destination écotouristique est située juste au large de la côte du Queensland et est riche en eau, en nature sauvage et en dangers réels. L’île Fraser est connue pour ses attaques régulières de dingo et ses méduses qui peuvent vous infliger des blessures mortelles.

Des requins abondants, des vagues fortes et des méduses venimeuses rendent la baignade dangereuse. Ajoutez à cela les nombreux dingo qui peuvent attaquer sans provocation et vous obtenez une liste complète de dangers réels.

3. Gansbaai – Afrique du Sud

Gansbaai est la plage d’Afrique du Sud la plus proche de la célèbre Shark Alley. L’allée a acquis sa réputation grâce aux nombreux grands requins blancs qui encerclent les îles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et nagent dans le chenal étroit qui les sépare. Les grands requins blancs sont attirés dans cette région par les 60 000 colonies de phoques à fourrure du cap de Geyser Rock.

4. Praia da Boa Viagem – Récife, Brésil

Récife est connue pour ses plages et ses attaques de requins. Depuis 1992, à Récife, au moins 56 personnes ont été tuées par des requins. Cette région est réputée comme étant celle qui a le taux de mortalité le plus élevé au monde, soit pas moins de 37 %. Le nombre de requins est si élevé, grâce à une route de migration à un demi mille de la côte, que les sauveteurs s’entraînent dans une piscine et évitent la mer jusqu’à ce que le moment soit critique.

5. Darwin – Australie

Toutes les plages de Darwin ne se prêtent pas à la baignade, ni même à une visite, surtout à certaines périodes de l’année. Vous devriez vous méfier des méduses venimeuses et même des crocodiles à longueur d’année. Bien sûr, il y a aussi les requins qui sont dangereux.

En raison d’une forte concentration de crocodiles, les plages sont protégées par des pièges et des gardes forestiers. D’une manière générale, il est préférable de s’en tenir aux plages surveillées et aux conseils des sauveteurs.

6. New Smyrna Beach – Floride, États-Unis

Cette plage de la région d’Orlando est réputée pour avoir le plus grand nombre d’attaques de requins dans le monde. En effet, près de 240 attaques de requins ont eu lieu depuis 2013. Bien que la majorité des attaques n’aient pas été fatales, mieux vaut rester en dehors de l’eau.

7. Girgaum Chowpatty Beach – Mumbai, Inde

L’un des plus gros problèmes à Mumbai est le traitement des eaux usées non traitées. En raison de ce problème, les eaux côtières de Mumbai sont terriblement polluées lorsque les eaux usées sont rejetées dans l’océan.

Girgaum Chowpatty de Mumbai est l’une des plages les plus polluées du monde, avec des concentrations extrêmement élevées de bactéries coliformes fécales dans l’eau et le sable. Le problème ne s’améliore pas.

8. Plage de Copacabana – Rio de Janeiro, Brésil

Des tonnes de touristes sont chaque année attirés sur les célèbres plages de Rio de Janeiro sans même savoir à quel point elles sont dangereuses. Les dangers qui vous y attendent se manifestent par des niveaux élevés de bactéries dans l’eau et le sable, et par de fréquents délits mineurs.

Pendant que vous dégustez votre cocktail sur le sable, n’oubliez pas que si vous n’ingérez que trois cuillères à café d’eau, vous risquez de contracter un virus. De plus, ne laissez rien de précieux, en particulier votre téléphone, sans surveillance. Encore mieux, laissez-les à la maison, au cas où.

9. Bikini Atoll – Îles Marshall

Cette région porte une histoire mortelle. Les armes nucléaires ont été testées par l’armée américaine au cours d’une longue période, soit de 1946 à 1958. Ses 23 îles et îlots contiennent tous un certain niveau de rayonnement.

Le sol est encore trop contaminé pour être habité en permanence, tout ce qui est cultivé localement ne peut pas être mangé de manière sécuritaire et le tourisme est assez limité. Bien que la région soit extrêmement populaire pour la plongée sous-marine, nous vous suggérons de ne pas vous y aventurer.

10. Le Triangle Rouge – Californie, États-Unis


Un endroit où 38 pour cent de toutes les grandes attaques de requins blancs se produisent aux États-Unis est connu sous le nom de Triangle Rouge. La côte entre Bodega Bay au nord et Big Sur au sud est tristement célèbre pour ses attaques de requins. Contrairement à la croyance populaire, les requins ne sont pas attirés par cette zone pour les baigneurs et les surfeurs, mais en raison d’une riche population de mammifères comme les phoques du port, les otaries, les loutres de mer, et les éléphants de mer. Par conséquent, les requins sont constamment à la chasse.

11. Kilauea – Hawaï, États-Unis


Hawaï est bien connue pour ses magnifiques plages et son climat agréable. Cependant, elle est moins connue pour le volcan actif Kilaeua. Ce volcan est en activité depuis 1983, ce qui a entraîné une coulée de lave de 6 à 5 km qui s’est déversé dans l’océan, a fait bouillir l’eau et a créé de la vapeur.

12. Playa Zipolite – Mexique

Playa Zipolite est le premier choix lorsque vous voulez passer du temps sur une plage magnifique et isolée. Cependant, cette plage a de forts courants qui ont conduit à de nombreuses noyades.

Cette plage, incluant une zone de baignade pour nudistes, a mis en place un corps de sauveteurs bénévoles depuis 1995 afin d’améliorer la sécurité des baigneurs. Par conséquent, l’ensemble de la zone est marqué de drapeaux pour indiquer le danger pour les baigneurs.

13. Staithes – Royaume-Uni

Staithes est connue pour son incapacité à respecter les normes européennes de qualité de l’eau. Cette plage de la mer du Nord basée dans le Yorkshire est l’une des plages les plus polluées du continent en raison des eaux usées.

Le gouvernement local a annoncé un plan pour s’attaquer au problème de la pollution et améliorer la qualité globale du littoral en 2010. La plage n’a toujours pas de sauveteurs et actuellement, tout sauf pagayer est recommandé.

14. Cape Tribulation – Queensland, Australie

Cette partie du paradis abrite des serpents venimeux, des méduses venimeuses et même des crocodiles. Cette plage est très dangereuse, il n’est donc pas conseillé de la visiter sans un guide local. Suivre toutes les instructions est un must.

15. Hanakapiai Beach – Kauai, Hawaï, États-Unis

Hanakapiai Beach est l’un des endroits les plus dangereux au monde pour nager. Les courants sont extrêmement puissants et vous ne devriez pas tenter votre chance d’aller dans ces eaux si vous n’êtes pas un nageur professionnel. Même si ces le cas, vous devriez y penser à deux fois puisque Hanakapiai Beach a pris 29 vies depuis 1970 à cause de la noyade.

Résistez à votre envie de sauter dans la mer et de vous rafraîchir après une longue randonnée sur cette plage. Évitez ces eaux puissantes et ces récifs et profitez d’abord de la beauté du paysage.

16. Bassin amazonien – Brésil


Le bassin amazonien est l’une des destinations écotouristiques les plus populaires. Cette puissante rivière peut sembler si puissante que vous auriez envie d’y sauter et de vous y baigner. Mais, résistez à l’envie à moins que vous ne vouliez rencontrer des poissons dotés de dents.

Les piranhas sont un réel danger ainsi que les anguilles électriques et les serpents anaconda qui peuvent être longs de quelques mètres. Candiru, un poisson-chat parasite, peut vous voir comme un vaisseau, car il peut envahir le corps humain par toute ouverture disponible.

17. Cairns – Australie


Avec tant de diversité le long du continent, il n’est pas étonnant que l’Australie figure si souvent sur cette liste. Cairns, plage située au nord du Queensland, est un véritable champ de dards. Entre novembre et juin, la saison des dards est active et les méduses sont partout.

18. Plage d’Utakleiv – Norvège

Cette plage rocheuse est proche des îles Lofoten, près du cercle arctique, ce qui signifie que l’eau est très froide. La température moyenne se situe entre 8 et 18 degrés Celsius, ce qui est suffisant pour provoquer l’hypothermie.

19. Acapulco – Mexique


Juste le son du mot Acapulco vous fait probablement penser à de belles plages, à des paysages époustouflants, à des hôtels sur le bord de la mer et à des restaurants. Ce qui vient en second lieu à l’esprit, c’est le fait que cette région est mondialement connue comme la capitale du meurtre au Mexique.

La violence qui règne sur la ville est le résultat de décennies d’affrontements entre des cartels de la drogue. Cette violence comprend le vol de voiture, de nombreux vols qualifiés et un taux élevé d’homicides.

20. Île de Mindanao – Philippines

Ces dernières années, les Philippines, en particulier l’île de Mindanao, ont connu des difficultés en raison de la multiplication des actes terroristes. La région est profondément touchée par une guerre entre les militants musulmans et les troupes gouvernementales, tandis que les enlèvements d’étrangers ne sont pas rares. Il s’agit d’une région à éviter.