Faites un désherbant naturel et biologique avec 3 ingrédients

La fabrication de votre propre désherbant est d'abord et avant tout économique. En effet, vous n'aurez besoin que d'eau, de sel et de vinaigre blanc, 3 ingrédients qui ne vous coûteront presque rien.

1105

Dès que nous négligeons un peu notre terrain, les mauvaises herbes envahissent nos potagers et nos plates-bandes décoratives sans avertir. Et malgré nos efforts pour les retirer, rien n’est fait, elles reviennent. Comment peut-on enfin se débarrasser des mauvaises herbes ?

Voici une recette d’herbicide maison qui est économique et beaucoup plus respectueuse de l’environnement et de votre santé que les herbicides chimiques trouvés sur le marché. Il est très utile contre les mauvaises herbes envahissantes qui s’insinuent dans vos plates-bandes.

1. Il y a différentes façons de désherber

L’arrivée du soleil et du beau temps apporte aussi sa part de problèmes à nos jardins puisque c’est le moment où les mauvaises herbes se développent le plus. Les dégâts sont d’autant plus importants qu’aucune préparation n’a été faite avant l’arrivée du printemps. Cela découragera les jardiniers les plus motivés et les plus dynamiques! Heureusement, il existe plusieurs moyens pour se débarrasser de ce type de végétation envahissante.

La première solution est d’opter pour un désherbage manuel à l’aide d’une houe ou d’une sarcleuse. L’avantage? Avec cette méthode, les mauvaises herbes sont arrachées à la racine et la repousse est plus lente. L’inconvénient est que le travail peut être très laborieux s’il y a une grande surface à couvrir. De plus, elle doit être répétée régulièrement.

2. Interdire les désherbants chimiques et faire place aux désherbants biologiques!

Pour agir efficacement, vous pourriez être tenté par la facilité des désherbants chimiques. Avec un herbicide, plus particulièrement le glyphosate, le résultat obtenu sera plus que satisfaisant, voire radical. Cependant, l’utilisation de ce produit présente des dangers pour les animaux domestiques, les insectes et les micro-organismes qui vivent dans le jardin. Sans parler des conséquences sur votre propre santé, de la pollution de l’environnement, des effets néfastes sur le sol et des eaux souterraines. En effet, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé le 20 mars 2015 que cette substance était classée dans la catégorie 2A, c’est-à-dire «cancérogènes probables». Bref, à éviter !

3. Recette maison de l’herbicide 100% naturel

Don’t Pin That

Il existe de nombreuses alternatives organiques et écologiques aux produits chimiques. Des préparations que nous pouvons faire nous-mêmes avec des ingrédients que nous utilisons tous les jours et qui sont bon marché. C’est le cas, par exemple, du vinaigre blanc. Largement utilisé comme nettoyant naturel, cet ingrédient fait des merveilles sur les mauvaises herbes, surtout les plus résistantes et les plus récalcitrantes.

Cependant, en raison de sa forte acidité, le vinaigre peut influencer la fertilité du sol. C’est pourquoi il doit être dilué dans de l’eau salée. Voici la recette idéale d’un bon désherbant naturel:

  • Cinq litres d’eau,
  • Un kilo de sel iodé,
  • 200 ml de vinaigre blanc.

Arrosez les mauvaises herbes avec ce mélange, laissez agir et lorsque les mauvaises herbes commencent à jaunir et à s’estomper, il suffit de les arracher.

Certains diront que le sel, même s’il est naturel, stérilise le sol. C’est vrai, mais pas si vous l’utilisez avec parcimonie sur de petites surfaces par temps chaud.

4. Autres désherbants naturels

Overtopinfo-Make Your Home Look Lively

L’eau de cuisson des pommes de terre bouillies est aussi un bon désherbant. Faites toutefois attention de ne pas arroser les fleurs et les légumes dans le jardin.

Sinon, sachez que certaines variétés de plantes comme les oeillets indiens ne se mélangent pas bien avec les mauvaises herbes.

Enfin, le pur fumier d’orties pourrait être utilisé comme désherbant, mais il n’est pas recommandé: cela peut paraître surprenant, car il est surtout connu pour ses propriétés insecticides et fertilisantes. En réalité, comme il est riche en azote, il devient toxique pour les plantes et rejette des nitrates dans le sol, le polluant et intoxiquant les plantes. Le fumier d’ortie ne doit donc pas être utilisé en grande quantité, surtout quand il est pur!